lundi 30 mai 2011

Ralenti...

Au cours des prochains jours, je serai peu assidu à la rédaction de ce blog, m’étant engagé à d'autres occupations qui ne me laissent que très peu de temps pour écrire. J’en suis désolé.

Lundi...

Crédit photo Baudouin N'G

dimanche 29 mai 2011

Concert à Givraines...

Hier dans la soirée, au coucher du soleil, concert dans l'église de Givraines. L'église Saint-Aignan des XIIe et XIIIe siècles bâtie par des religieux de l'abbaye de Ferrières a été restaurée avec un rigoureux respect des lieux.

Notre chorale, La Villanelle de Dadonville, a proposé son nouveau répertoire éclectique et très apprécié du public allant des chansons françaises au classique en passant par la Renaissance et les œuvres religieuses ou contemporaines.
En deuxième partie, l'harmonie de Boynes « Harmunbo » a offert un spectacle de qualité avec un répertoire très varié.
Le public absolument enthousiasmé a longuement applaudi la prestation des deux ensembles avec une « standing ovation » pour le chef Fabien Desserprit qui dirige la chorale La Villanelle de Dadonville et l'harmonie de Boynes « Harmunbo ».
Les choristes n'ont pas manqué de féliciter Paulette, Catherine et Philippe qui chantaient pour leur premier concert en public, sans aucun signe de tremblement par le trac.
« J'ai passé un belle soirée et un magnifique moment de grâce musicale », me laissait entendre un spectateur.






Crédit photos Fabien Desserprit

Maman...

Maman, est-ce que j'ai quelque chose à moi qui ne soit pas à vous ? (Emile Zola - Extrait de L'Argent)

Bonne fête à toutes les mamans...
La fête des Mères est une fête annuelle célébrée par les enfants en l'honneur de leur mère dans de nombreux pays.
À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux ou des objets qu'ils ont confectionnés à l'école. Cette fête est marquée également par les adultes de tous âges pour honorer leur mère.
La date de la fête des Mères varie d'un pays à l'autre, mais la majorité d'entre eux ont choisi de la célébrer en mai.



Chanson hommage très émouvante et chantée en lingala (dialecte très répandu au Congo). Je fais la traduction la prochaine fois, si je peux...

Les papillons...

Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d'invention et de fécondité. [George Sand - Extrait des Contes d'une Grand-Mère]

Les lépidoptères (Lepidoptera) sont un ordre d’insectes dont la forme adulte (imago) est communément appelée papillon.
Ils se caractérisent à l’état adulte par trois paires de pattes (comme tous les insectes) et par deux paires d’ailes recouvertes d’écailles de couleurs très variées selon les espèces. Les lépidoptères pondent des œufs qui donnent naissance à des larves appelées chenilles. Ces dernières fabriquent de la soie, et forment ensuite souvent un cocon, ou une chrysalide, où elles se transforment en adulte ou imago.






Crédit photos Bibliodyssey - The Butterfly Album

samedi 28 mai 2011

Pensée particulière...

Je crois avoir su comprendre que les dates ont une importance capitale pour notre existence. Certaines sont des anniversaires significatifs dans notre vie et tiennent une place singulière, d'autres sont des anniversaires indélébiles par la force du destin.

Depuis quelques années, de nouvelles dates joyeuses et douloureuses sont venues s'ajouter aux miennes. Ce même jour, avec une pensée pour sa fille défunte, je fais un clin d'oeil d'amitié, de reconnaissance et de complicité à une amie chère.
Au fil de sa vie, elle s’est en effet composé un « jardin secret » où se retrouvent justement les jardins et beaucoup d'autres passions mais aussi, de façon intense, la volonté d'une mère (qu'elle est avant tout) de tendre la main et être présente auprès des enfants dans la vie de tous les jours.
Le sort, le destin, la providence, le hasard, le désir... Je ne sais quoi de tout cela, m’aura fait croiser cette femme avec qui je partage beaucoup de passions. J'admire sa force et son courage.


Crédit photo Baudouin N'G

Bon week-end...

Crédit photo Paradis express

jeudi 26 mai 2011

Concert à Boiscommun : Patrick-Marie Aubert - chef de chœur de l'Opéra de Paris dirige l'ensemble Chœurs éternels

Dans la matinée, Laurent Coignard, organisateur et producteur du prochain concert à Boiscommun, m’apporte les programmes et cartons d'invitation pour mes invités.
Je dois dire que je suis très impressionné par sa détermination de mener son projet à bien et ne regrette pas d'être engagé à fond dans cette initiative.
Par le truchement de ce blog, je recommande donc vivement la lecture de cet article paru dans « Le Courrier du Loiret » à tous les amoureux de la musique. Je suis, en effet, persuadé que ce concert sera quelque chose de fort qu'il ne faudra surtout pas manquer...

Crédit photo Christian Siret / Courrier du Loiret - Laurent Coignard, producteur du concert de Boiscommun

Chœurs éternels, concert exceptionnel le samedi 4 juin 2011 à Boiscommun...
Patrick-Marie Aubert, chef de chœur de l'Opéra de Paris dirigera le samedi 4 juin 2011 à 17 heures vingt choristes et autant de musiciens, tous professionnels, pour un concert exceptionnel en l'église Notre Dame de Boiscommun. Au programme, des pièces choisies avec soin par un organisateur mélomane et généreux. Le niveau des artistes et la renommée du chef de chœur font de ce concert un évènement pour la région.

Pourquoi après avoir organisé des concerts à Quillebeuf-sur-Seine, en Normandie, Laurent Coignard a-t-il choisi l'église Notre-Dame de Boiscommun ?
« J'ai découvert tout à fait par hasard l'intérieur de l'église et j'ai été impressionné par son architecture. Son acoustique étant très bonne, j'ai eu l'idée d'y organiser ce concert...» Marchand d'art installé à Paris, Laurent Coignard vient se ressourcer à Chambon la Forêt depuis plus de 25 ans. Grand connaisseur du monde de l'art et en particulier de la peinture, il avoue aussi une passion immodérée pour la musique classique : « Je me fais plaisir en organisant un concert tous les deux ans.»
Un plaisir qu'il aime évidemment partager avec des invités connus au niveau national mais aussi avec les habitants de la région. Ce qui le conduit à viser une grande qualité d'organisation et d'interprétation tout en conservant un programme très accessible pour toucher tous les publics.

Crédit photo Patrick-Marie Aubert - Patrick-Marie Aubert, chef de chœur de l'Opéra de Paris

Très heureux de pouvoir compter sur Patrick-Marie Aubert, chef de chœur de l'Opéra de Paris et la participation de vingt choristes et autant de musiciens professionnels, il ne ménage pas ses efforts pour que tout soit parfait. Il fait même venir tout spécialement de Paris un orgue de trois claviers...
« C'est une grosse machine à mettre en marche, il faut bien compter six mois de préparation...» Laurent Coignard prépare ce concert comme une grande fête à laquelle il se réjouit d'avance de retrouver des amis mélomanes et le plus possible d'habitants du Pithiverais. A tel point que l'entrée est gratuite : « Equilibrer le budget d'un concert comme celui-ci avec le prix des places n'est pas possible alors je préfère qu'il soit accessible à tous ». (Article de Christian Siret paru dans « Le Courrier du Loiret » du jeudi 26 mai 2011)

Le programme :
La marche du Prince du Danemark - Jeremiah Clarke
Ombra mai fu (extrait de l'opéra Xerxès - Georg Friedrich Haendel
Gloria (1er mouvement) - Antonio Vivaldi
Aria (Suite en ré) - Johann Sebastian Bach

Cantique de Jean Racine - Gabriel Fauré
Concerto pour deux trompettes (1er mouvement) - Antonio Vivaldi
Jésus que ma joie demeure - Johann Sebastian Bach
Alléluia (extrait du Messie) - Georg Friedrich Haendel

Toccata et fugue en ré mineur - Johann Sebastian Bach
Canon en ré majeur - Johann Pachelbel
Land of hope and glory Edward Elgar

Chœur à bouches fermées - Giacomo Puccini
Chœur des bohémiennes et des matadors - Guiseppe Verdi
Battle hymn of the republic - William Steffe

Summer(time) : Exposition Street Art à la Galerie ligne 13

Exposition Street Art : Summer(time) Collages & Toyz avec Doze, Ella & pitr, Macay, Monkey et No rules corp à la Galerie ligne 13 du 8 juin au 8 juillet 2011...
Comme un clin d'œil à l'été qui nous emmène avec légèreté dans la ludicité, l'exposition Summer(time) Galerie Ligne 13 dévoile les dernières créations de 5 jeunes artistes talentueux de la nouvelle scène street art prénommés Doze, Ella & Pitr, Macay, Monkey et No Rules Corp.


Laissez-vous bercer par les images poétiques et intemporelles des deux jeunes artistes stéphanois Ella & Pitr, de l'encre de chine, du papier, de la colle et une échelle.
Voyagez à travers les paysages magiques de la jeune chilienne Macay et partez à la rencontre de ses personnages anthropomorphiques.
Visitez l'imagerie populaire du collectif No Rules Corp. et cherchez les messages énigmatiques de Gripa.
Jouez avec les personnages oniriques, colorés et plein d'humour de Doze, plasticien numérique, passionné par les héros des séries animées japonaises.
Amusez-vous à percer les mystères des étranges figurines de Monkey, jeune artiste spécialisé dans la customisation des Toyz.
Summer(time) une exposition créative et récréative ! Lire ici

Vitiloire 2011

Les 28 et 29 mai 2011, Vitiloire, le grand salon des vins de Tours vous acceuille avec ses vignerons...
« En Mai, fais ce qu’il te plaît ! ». Prenez exemple sur ce vieux dicton et partez le temps d’un week-end à la découverte des quelques 70 AOC des vins de Loire.


Plus d’une centaine de vignerons représentant l’ensemble des appellations du Val de Loire, prennent leurs quartiers le temps d’un week-end dans le centre de la ville, du jardin de la Préfecture à la place de la gare de Tours. Dans chaque stand, ils présentent leurs vins et font déguster quelques-unes de leurs bonnes bouteilles, pour faire découvrir aux visiteurs leur production et leur savoir-faire. Vitiloire, pour ces professionnels, constitue une occasion unique de mettre en lumière leur métier, de rencontrer et d’échanger directement avec les consommateurs.

Envie...

Pour une petite faim à quatre heures, j'avais envie d'un petit cornet de frites comme celui-ci mais nos envies ne sont pas toujours satisfaites comme on voudrait. Alors, ça sera pour la prochaine fois, je l'espère. Vous ne le savez sûrement pas, je suis gourmand de...

Crédit photo Alexandra Grablewski

mercredi 25 mai 2011

Concert de la chorale « La Villanelle de Dadonville » à Givraines

La Villanelle de Dadonville est en concert en l'église de Givraines le samedi 28 mai 2011 à 20h30...

Crédit photo La Villanelle

Jeudi soir, répétition de l'Ave Verum Corpus de Wolfgang Amadeus Mozart. Tous les pupitres seront sollicités de façon harmonieuse pour la beauté de ce chant. Je vous confie cet enregistrement chanté par le « Vienna boy choir » que je trouve magnifique.



Ave ave verum Corpus
natum de Maria Virgine;
vere passum, immolatum
in cruce pro homine:
cujus latus perforatum
Unda fluxit et sanguine:
esto nobis praegustatum
in mortis examine.

Bernar Venet : Exposition Venet à Versailles

Sous le commissariat de Bernard Marcadé, l’exposition comprend un ensemble de 7 œuvres exposées dans les jardins du Château de Versailles et dans le Domaine de Marly du 1er juin au 1er novembre 2011...

Crédit photo © Archives Bernar Venet, New York - Place d’Armes, Photomontages préparatoires pour l’exposition de sculptures de Bernar Venet à Versailles

Cette première sculpture n’est pas réservée au Château mais est offerte à la ville qui la perçoit depuis la perspective de l’avenue de Paris. Créée spécifiquement pour le lieu, elle offre une double vision. D’abord cernant la statue équestre de Louis XIV, elle la surplombe nettement, puis passée celle-ci se découvre une nouvelle perspective, la sculpture encadre le château qu’elle domine. Sorte de parenthèse intermédiaire, sas de décompression, elle se situe entre deux échelles : l’échelle humaine amplifiée de la statue de Louis XIV et l’échelle monumentale de l’architecture de Mansart. Entre les deux, les arcs s’élèvent à 22 mètres de hauteur. Lire ici

Enfants et créations : Exposition au musée des Beaux-Arts d'Orléans

Enfants et créations, Ateliers d'arts plastiques du musée des Beaux-Arts d'Orléans du 10 juin 2011 au 04 septembre 2011...
J'en discute avec une amie, conseillère en charge des arts plastiques dans une école de la région, et notons la date du vernissage dans nos agendas.
Pendant la période estivale seront présentées les créations réalisées par les enfants dans le cadre des ateliers d'arts plastiques du musée tout au long de l'année scolaire. Ce bilan d'une année proposera des images en série inspirées des gravures Renaissance du fonds Leber et des paysages cartographiés ou mis en boîte faisant écho à ceux de la galerie des batailles du château de Richelieu, deux thématiques inspirées par les expositions temporaires.

Crédit photo Visuels du carton d'invitation de l'exposition © Musée des Beaux-Arts d'Orléans

Le public pourra également découvrir une installation sur le thème de l'envol, des personnages en creux accessoirisés de la tête aux pieds, les créations abstraites et gestuelles des plus jeunes et les échanges postaux inspirés des oeuvres du musée. Une exposition pleine de surprises à découvrir en famille pendant tout l'été.

Cesária Évora - Saudade

Cal Lane : Sculptures et dentelles métalliques

Le fait de reparler de Cal Lane montre bien mon admiration pour ces femmes artistes et bricoleuses...
C'est le cas pour Cal Lane, une artiste sculpteur que je découvre à nouveau sur l'excellent blog de mon amie Delphine, qui sculpte le métal comme personne, elle le façonne comme de la dentelle ! La finesse et l’apparente légèreté qu’elle donne à ses sculptures est en totale opposition avec le matériau brut utilisé.

Cal Lane, artiste sculpteur basé à New York, détourne les objets du quotidien : tonneaux, pelles, containers, brouettes, portières de voitures, poutrelles métalliques, etc..
Elle a troqué ses ciseaux et brosses de coiffeuse pour se lancer dans la soudure, un métier à priori plutôt masculin, et crée des dentelles métalliques avec des découpages méticuleux du métal réalisés grâce à son poste à souder.






Crédit photos Cal Lane

Tag ou Graff...

Rencontre avec un élu dans le square Cottinat, on parle du tag sur le mur du préau. Nous sommes d'accord que c'est fait avec mauvais goût. Si certains le trouvent beau, c'est effrayant. Quel effondrement du goût et, tout simplement, de la culture !
On repeint le mur mais je peux parier qu'il va subir le même sort d'ici peu de temps, me dit-il.
Pour ma part, je pense que le temps est venu de repenser complètement la manière de donner la solution à ce problème.
Je crains, cependant, qu'en ayant comme solution au problème de repeindre le mur ou de le confier à une autre personne « adulte » (sauf un artiste confirmé dans ce domaine) pour faire une fresque, nous ne serions pas en mesure d’éviter les tags de si tôt.

J'ai déjà dit un mot à ce sujet sur ce blog que vous pouvez lire ici. Je crois fermement à l'idée d'un débat organisé entre jeunes graffeurs et élus pour décider de mettre en place un dispositif permettant aux graffeurs de pratiquer leur activité en toute légalité.
Le thème à réaliser peut être proposé par la mairie et discuté entre les parties pour arriver à un accord, en définissant bien évidemment un cahier des charges précis sur les thèmes et les couleurs.

Quand le projet est validé, les jeunes ont le droit de bomber sur le mur et les Nibellois pourront observer et apprécier leur travail.
Il y a peut-être du talent chez certains jeunes. Et pourquoi pas des particuliers ou entreprises qui fassent appel à eux pour réaliser des fresques ou pour la réalisation des affiches ?

Le préau a toujours été un lieu de rencontre pour les jeunes. La salle des jeunes, qui leur a été destinée au départ, étant réquisitionnée deux fois par semaine pour l'atelier de poterie et les autres fois par d'autres activités.
C'est donc, sous le préau qu'ils peuvent réaliser ce qui leur vient droit du coeur et dans l'esprit. Le dialogue et le consensus sont, me semble-t-il, les seules armes pour éradiquer ces actes de vandalisme visibles sur les murs, les bancs du square, le lavoir...

J'ai vu, pendant les vacances à Concarneau, des murs que la municipalité a mis à la disposition des graffeurs. Certains ont visiblement un bon virus du dessin et gribouille.
Le graff est un terme à ne pas confondre avec tag, signature « vandale » laissée à la va-vite sur un mur. Au contraire, le graff est longuement préparé en amont et a un caractère plus artistique.


Crédit photo Ouest-France

L'illettrisme...

Je lis dans le Figaro un article consacré au plan contre l'illettrisme.
Ce fléau sévit partout et même dans les entreprises. J'en ai eu quelques preuves dans ma carrière et même aujourd'hui dans la vie quotidienne.
Selon la dernière étude menée par l'Insee sur le sujet, 8% des salariés ont des difficultés à lire et à écrire. Un problème de société contre lequel Nadine Morano sonne la charge, dans le sillage d'un rapport du Conseil d'Orientation pour l'Emploi (COE) remis en novembre dernier, qui préconisait de faire de l'illettrisme «une grande cause nationale». « L'illettrisme dans le monde du travail n'est pas une fatalité », veut croire la ministre de la Formation professionnelle.
La ministre de la Formation professionnelle Nadine Morano souhaite faire reculer ce fléau dans l'entreprise, où il est souvent tabou. Une enveloppe de 54 millions d'euros sera allouée au titre de la formation professionnelle.

Une personne illettrée n’est ni analphabète ni intellectuellement limitée. Elle n’est pas non plus un étranger ne parlant pas le français. Dans le domaine de l’illettrisme, les idées reçues sont nombreuses, et les confusions bien ancrées. Pourtant, l’ampleur du phénomène mériterait que l’on s’y attarde pour mieux le cerner : 3 millions de Français ont des difficultés avec la lecture et l’écriture; 3 millions de personnes qui, pour une grande majorité, sont dans l’emploi. Par gêne, par honte, par peur d’être licenciés ou montrés du doigt, beaucoup dissimulent leurs difficultés par les contournements les plus ingénieux.

D'autres personnalités montent au créneau. C’est le premier objectif de Carla Bruni-Sarkozy qui utilise sa notoriété pour sortir de l’ombre ce mal invisible. Le mardi 17 mai 2011, à Paris, elle a souhaité réunir les trente associations qu’elle soutient par le biais de sa Fondation, dans le cadre de son programme national Sortir de l’illettrisme. Parrainé par Gérard Depardieu, cet événement de sensibilisation et de réflexion sur la lutte contre l’illettrisme en France a rassemblé un grand nombre d’acteurs engagés autour de la lecture et de l’écriture pour tous. Lire aussi ici

Evidemment...

« La vie continue même si ce n'est jamais vraiment comme avant...»
Ce matin, j'avais envie d'écouter ça.



mardi 24 mai 2011

Assemblée générale de l'UDOTSI du Loiret

J'ai l'habitude de confier régulièrement à ce blog quelques images qui témoignent de l’activité de l'office de tourisme et, accessoirement, de la mienne. Pour aujourd’hui, les photos montrent les coulisses de l'assemblée générale de l'UDOTSI du Loiret (Union Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative du Loiret) qui s'est tenue hier, lundi 23 mai 2011, à Pithiviers.





Crédit photos Baudouin N'G - AG de l'Udotsi à Pithiviers Mai 2011

Fête des voisins 2011

C'est l'occasion de rencontrer ses voisins pour développer la convivialité afin de rompre l'anonymat et l'isolement qui règnent souvent dans nos villes et même dans nos campagnes. Dans une société où se développe le repli sur soi et la peur de l'autre, il est évident que connaître ses voisins permet de mieux vivre ensemble.

Pour ma part, je pense qu’une fête ne suffit pas pour enrayer ce problème de repli sur soi, la difficulté réside sur la nécéssité de renforcer au quotidien les rapports entre voisins, les petits services entre voisins et pourquoi pas, instaurer une solidarité de proximité.
Je suis convaincu que les contacts permanents entre voisins sont la clé de la réussite de cette fête.

La fête, c'est vendredi 27 mai 2011 si cela vous dit. Il n’y a pas plus simple : il suffit d’inviter ses voisins autour d’un verre, d’un buffet ou d’un repas, pour passer un moment de convivialité. Le plus dur, c’est de faire le premier pas.


Poils et Plumes - l'Animal dans la Photographie : Exposition à l'Espace Photographique de l'Hôtel de Sauroy

Exposition de Photographies - exposition collective "Poils et Plumes, l'Animal dans la Photographie", à l'Espace Photographique de l'Hotel de Sauroy (58 rue Charlot, 75003 Paris) du 23 mai au 1er juin 2011...
Pour leur première exposition DartBLAY rassemble, dans un lieu prestigieux, le travail d’un collectif de neuf photographes de renom autour du thème de l’Animal. 20% des bénéfices de la vente seront reversés à l'association humanitaire Les P'tits Cracks, qui aide les enfants atteints de cancer.


L’Animal est le trait d’union avec Les P’tits Cracks qui organise des séjours équestres pour les enfants malades, convalescents. C’est un thème fédérateur car l’Animal est au centre de nos émotions, de nos instincts les plus profonds et nos souvenirs liés à l’enfance. L’Animal est notre miroir, il nous renvoie à nos origines et nous émeut. De moins en moins photographié dans son milieu naturel l’Animal est souvent mis en scène par les artistes. Le regard de chaque photographe retenu pour « Poils & Plumes » est unique. Loin d’être le thème central des reportages de Jacques Borgetto les animaux sont, dans ses images « les amis de l’homme ».

Rina Banerjee : « Chimères de l'Inde et de l'Occident » au musée Guimet

Exposition au musée Guimet du 25 mai au 26 septembre 2011...
Dans le cadre de sa Saison Indienne, printemps-été 2011, le musée Guimet présente « Chimères de l’Inde et de l’Occident », œuvres contemporaines de l’artiste américaine d’origine indienne Rina Banerjee.

Installées au cœur des collections permanentes, les compositions hybrides et poétiques de Rina Banerjee entrent en résonance avec les œuvres millénaires du musée. Déroulant jusqu’à nos jours les récits entremêlés de l’Histoire en cours, elles offrent l’occasion de porter un regard renouvelé sur les civilisations asiatiques et leurs relations complexes avec l’Occident.


Sculptures sensuelles mêlant coquillages, crânes d’animaux, plumes et étoffes indiennes; installations spectaculaires associant objets coloniaux et matériaux plastiques trouvés dans les rues de New York; dessins oniriques aux couleurs exotiques mettant en scène la transe des corps… Déployées dans l’espace-temps singulier du Musée, les œuvres de Rina Banerjee y expriment – sans doute davantage que dans l’espace vierge de la galerie d’art – les ambiguïtés de sa double appartenance au monde occidental et oriental, les illusions héritées du passé et les « chimères » des temps nouveaux, les contradictions du monde post-colonial et l’envers de la mondialisation.
Au sein de murs chargés d’histoire, saturés de signes sociologiques et religieux, les oeuvres de Rina Banerjee révèlent, dans un panthéon de demi-dieux, de figures féminines à l’aspect guerrier et d’animaux fabuleux, la complexité du mixage des cultures et les incessantes luttes de pouvoirs des civilisations. Lire ici

lundi 23 mai 2011

Dorothy Dandridge - Cow Cow Boogie

Vu à Marigny les Usages : J'aime l'idée...

Crédit photo Baudouin N'G

Designer's days : Parcours Parisien du design

Designer’s Days « Conversations » du 16 au 20 juin 2011...
Les Designer’s Days, parcours parisien du design datant de 2001, a pour objectif de mettre en scène la création contemporaine, faire découvrir des designers au plus grand nombre, créer des synergies entre le monde de la création et celui des marques, avec la volonté d'inviter le public à en découvrir les coulisses.

Crédit photo Designer's days

Promouvoir le design, telle est la vocation d’un groupe de professionnels - éditeurs, fabricants et distributeurs – installé à Paris. Ces sociétés prestigieuses, issues d’univers variés, (mobilier, art de la table, cuisine, salle de bain, luminaire, textile….) ont toutes en commun une collaboration permanente avec des designers contemporains dans le cadre de leur développement de produit.

Cette présentation se matérialise chaque année par un parcours du design, au cours duquel, pendant 5 jours, show rooms et boutiques ouvrent leurs portes au public, et proposent des scénographies réalisées sur un thème commun, par des designers français et étrangers. Au fil des années ce parcours est devenu une manifestation reconnue en France et à l’étranger car elle se caractérise par une double dimension culturelle et pédagogique en s’adressant à un public de professionnels (designers, architectes et architectes d’intérieur) au travers d’une programmation pointue, et au grand public, en proposant 5 jours d’activités gratuites et ouvertes à tous. Lire ici


Lundi...

Crédit photo Jon Day Interiors

dimanche 22 mai 2011

Promenade en forêt d'Orléans...

Aujourd'hui, promenade dans la forêt. Nous avons marché pendant deux heures dans ces grands espaces de liberté et de découverte pour émerveiller nos yeux et recharger notre tonus. Voici quelques clichés pris rapidement lors de la promenade dans la forêt domaniale d'Orléans...







Crédit photos Baudouin N'G -Forêt d'Orléans
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...