mercredi 23 février 2011

Jacques Greibill

Ce mercredi après-midi, en l'église Saint-Sulpice de Nibelle, ont été célébrées les obsèques de notre ami Jacques Greibill, président de l'association Histoire et Patrimoine, responsable de la section généalogie à NLR (Nibelle Loisirs Rencontres), vaillant serviteur de son village et infatigable défenseur du patrimoine de Nibelle depuis son arrivée dans ce village.
Il est mort, emporté par cette terrible et longue maladie, à l'âge 82 ans. Il avait très tôt parlé de sa maladie, c’était sans doute une manière de s’en libérer. Comme tous ceux qui le connaissaient, je suis très peiné par cette triste nouvelle dont je craignais pourtant l’échéance inévitable. Nous l'avons salué pour la dernière fois.

Je me souviens de notre conversation pour discuter de sa lettre, destinée à la mairie et à l'office de tourisme, qui réclamait l'amorce d'une dynamique pour relancer la fête de Nibelle. Après notre discussion très amicale et l'échange de nos points de vue qui se rejoignaient sur ce sujet, nous avons évoqué sa maladie.
Je constate malheureusement que la maladie place ceux qui en sont frappés dans un ailleurs, dans un de ces purgatoires, lieux intermédiaires entre l’enfer et le paradis, entre la vie et la mort. C’est la raison pour laquelle dans les hôpitaux, les malades dont les regards se croisent au hasard d’une consultation, d’une salle d’attente ou de soins, se ressentent comme du même monde, d’un monde où le sort les a déjà mis à part.

Il y a quelques temps, il voulait me voir pour me confier les documents de Nibelle qu'il gardait chez lui et qui pourraient nous servir. Je l'ai rencontré et il me confiait ses autres projets. Il savait que la flamme qui l’animait pouvait s’éteindre à chaque instant. Il s’est en effet éteint mercredi midi, il y a une semaine, un jour où un petit soleil timide a choisi pour éclairer son dernier souffle.

Jacques Greibill, à travers son association, a beaucoup travaillé à mettre le patrimoine de Nibelle en valeur, par des publications et par des expositions. Sa dernière grande exposition fut l'exposition « La Rétrospective des manifestations 200 ans de sociétés savantes du Loiret, Colloque sur les sifflets en terre cuite et la vaisselle ancienne de l'Orléanais » qui a eu lieu en même temps que le marché de potiers.

Dans mon billet du mois d'août 2010 consacré au bénévolat, à lire ici, je disais de lui que de toutes ses aventures du bénévolat partagées, j’aurai pu apprécier ses solides qualités, sa culture, son discernement, sa persévérance. Nous nous connaissions depuis vingt ans et c’est avec plaisir que j’aurai eu la possibilité de constater à quel point ces qualités se sont épanouies et, de plus en plus, rendues disponibles pour la réalisation des projets tels que les différentes expositions, les conférences et l'édition de plusieurs opuscules sur l'histoire de Nibelle.

Nos deux associations, l'Office de tourisme de Nibelle et Histoire et Patrimoine, travaillaient en collaboration pour les Journées européennes du patrimoine. Jacques ne m'a jamais fait défaut, dans les bons comme dans les mauvais jours. Le courant passait très bien entre nous, comme on a coutume de dire. Je conserve de ce travail partagé un souvenir très agréable et amical. Ciao Jacques. Repose en paix.


Crédit photo Baudouin N'G - François Bonis-Charancle à gauche et Jacques Greibill à droite, lors de la « Rétrospective des manifestations 200 ans de sociétés savantes du Loiret » à Nibelle en 2010

Crédit photo Baudouin N'G - Un soir de la Nuit des musées 2009...

Crédit photo Baudouin N'G - Réunion pour le théâtre du Cado 2009

Crédit photo Baudouin N'G - Jacques Greibill et Jean Alliot (à droite) lors de la préparation de l'Exposition Les sifflets en terre cuite et la vaisselle ancienne de l'Orléanais à Nibelle en juin 2010

2 commentaires:

enrique a dit…

Bonjour! Je viens juste de lire ta lettre à propos de "Monsieur Greibill",comme j'aimais le nommer. Elle m'a beaucoup touché.
Je n'ai pas grand chose à rajouter. Je reste avec le souvenir de cette première rencontre à Nibelle il y a 14 ans : J'étais un père au foyer avec trois petits enfants, barbu, chevelu et avec un fort accent. Il s'est approché de moi pour me dire tout simplement "Bonjour!"Pour moi cela fut comme une sorte de "Bienvenue au village!".

Beaudoin, j’aime beaucoup ton blog. Tous mes compliments et merci pour ton travail et ton investissement à Nibelle.

Enriqué

Nibelle et Baudouin a dit…

Merci Enriqué pour ton message. Jacques Greibill est une personne que nous aimions beaucoup. Il a fait un travail remarquable pour Nibelle. Respect.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...